Emission 48 : Athènes, 403, une histoire chorale, avec Vincent Azoulay et Paulin Ismard

Quarante-huitième numéro de Chemins d’histoire, sixième numéro de la deuxième saison, émission croisée avec le podcast Paroles d’histoire, podcast animé par André Loez

Émission diffusée le lundi 19 octobre 2020

Le thème : Athènes, 403, une histoire chorale

Les invités : Vincent Azoulay, directeur d’études à l’EHESS, et Paulin Ismard, professeur à l’université d’Aix-Marseille, coauteurs d’Athènes, 403. Une histoire chorale, Flammarion, 2020.

Le canevas de l’émission

Voir le canevas sur le site de Paroles d’histoire.

Quelques éléments de chronologie

Voir la chronologie proposée à la fin de l’ouvrage, p. 321, ainsi qu’un article de synthèse publié par Vincent Azoulay et Paulin Ismard, « La cité en crise », L’Histoire, n° 479, p. 26-45 (chronologie, p. 38).

431 avant Jésus-Christ : Début de la guerre du Péloponnèse ; la « guerre de Dix Ans »

421 : Paix de Nicias

415-413 : Expédition de Sicile qui se solde par un désastre

A partir de 413 : Guerres de Décélie et d’Ionie

411 : Révolution oligarchique à Athènes ; mise en place du régime des « Quatre Cents »

405 : Défaite d’Athènes à Aigos Potamos, sa flotte est détruite ; début du siège d’Athènes

404 : Capitulation d’Athènes (avril) ; guerre civile ; deuxième révolution oligarchique et mise en place de la tyrannie des Trente (septembre, trente oligarques prennent le pouvoir ; les citoyens sont réduits au nombre de 3000 et inscrits dans un registre) ; prise de la forteresse de Phylè (Attique) par une troupe menée par Thrasybule, premier acte de la reconquête démocratique (décembre 404-février 403)

403 : Surprise d’Acharnes (Attique, avril ?) ; « emballement terroriste » dans l’Athènes des Trente (condamnation à mort de Théramène, massacre des Eleusiniens) ; bataille de Mounychie, au Pirée (mai-juin), bataille au cours de laquelle Critias, l’un des chefs des Trente, trouve la mort ; déposition des Trente, remplacés par une commission de dix hommes, les Dix, tout aussi belliqueux et intransigeants ; réconciliation athénienne (fin septembre-début octobre).

Une histoire chorale : dix chapitres pour dix figures

Critias, oligarque (chapitre 1er) ; Thrasybule, une figure de la résistance démocratique (chapitre 2) ; Archinos, figure de la modération (chapitre 3) ; Socrate (chapitre 4) ; Lysimachè, la prêtresse d’Athéna (chapitre 5) ; Euthéros, travailleur pauvre (chapitre 6) ; Hégèso, riche héritière (chapitre 7) ; Gérys, ancien esclave (chapitre 8) ; Nicomachos, bureaucrate (chapitre 9) ; Lysias, orateur et producteur de sources sur la stasis (chapitre 10).

L’appel du héraut des mystères d’Eleusis, Cléocritos, appel lancé après la bataille de Mounychie, en mai-juin 403, harangue relayée par Xénophon dans les Helléniques, II, 4, 20-22, texte lu au cours de l’émission

« Concitoyens, pourquoi nous chassez-vous, pourquoi voulez-vous nous tuer ? De notre côté, nous ne vous avons jamais fait de tort : nous avons participé avec vous aux cérémonies les plus solennelles, aux sacrifices et aux fêtes les plus belles ; nous avons dansé ensemble dans les chœurs, suivi la même formation chorale étant enfants, servi ensemble dans les mêmes rangs, nous avons supporté avec vous bien des dangers sur terre et sur mer, quand il s’agissait, pour les uns et pour les autres, d’assurer la sécurité et la liberté communes. Au nom des dieux de nos pères et de nos mères, de nos relations de parenté, d’alliance et d’amitié – car tous ces liens unissent beaucoup d’entre nous -, cessez de mal agir envers la patrie, n’obéissez plus aux Trente, les plus impies des hommes, qui ont fait périr, peu s’en faut, plus d’Athéniens en huit mois que tous les Péloponnésiens dans une guerre de dix ans. »

Un article de Vincent Azoulay

Cet article, « Repolitiser la cité grecque : trente ans après », publié dans les Annales, en 2014, 3, p. 689-719, discute les travaux de Nicole Loraux, autrice de La cité diviséeL’oubli dans la mémoire d’Athènes, Payot, 1997.

%d blogueurs aiment cette page :